vendredi 29 août 2014

Nomination du maire en 1912

Deux clans de forces égales s'affrontent à la mairie de Canet

Archives de Canet
Le 12 mai 1912 ont eu lieu les élections municipales de la commune de Canet. Le maire sortant Basile Darbon ne fait pas partie du nouveau Conseil municipal. Celui-ci se réunit la semaine suivante pour élire le nouveau maire et le scrutin s'annonce tendu. En effet, deux candidats de force égale s'affrontent : Isidore Boutet et Antoine Moudat.

Nomination du maire

L'an mil neuf cent douze, le dix neuf du mois de mai à huit heures du matin, (heure légale), les membres du Conseil municipal de la commune de Canet, proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations du douze mai mil neuf cent douze, se sont réunis dans la salle de la mairie sur la convocation qui leur a été adressée par le Maire conformément aux articles 48 et 77 de la loi du 5 avril 1884.
Etaient présents M.M. les Conseillers municipaux Xamma Pierre, Marty Joseph, Aymérich Pierre, Malet Augustin, Amouroux Jacques, Henric Joseph, Alies François, Brazet Jacques, Moudat Antoine, Romeu Jean, Alberny Joseph, Boutet Isidore.
La séance a été ouverte sous la présidence de M. Xamma Pierre, conseiller municipal, qui, après l'appel nominal, a donné lecture des résultats constatés aux procès-verbaux des élections et a déclaré installés M.M. Xamma Pierre, Marty Joseph, Aymérich Pierre, Malet Augustin, Amouroux Jacques, Henric Joseph, Alies François, Brazet Jacques, Moudat Antoine, Romeu Jean, Alberny Joseph, Boutet Isidore, dans leurs fonctions de Conseillers municipaux.
M. Boutet Isidore, le plus âgé des membres du Conseil, a pris ensuite la présidence.
Le Conseil a choisi pour secrétaire M. Marty Joseph.

-- Election du maire --
--- 1er tour de scrutin ---
Le Président, après avoir donné lecture des articles 76, 77 et 80 de la loi du 5 avril 1884, a invité le Conseil à procéder, au scrutin secret, et à la majorité absolue des suffrages, à l'élection du Maire.
Chaque conseiller municipal, à l'appel de son nom, a remis, fermé, au Président, son bulletin de vote écrit sur papier blanc.
Le dépouillement a donné les résultats ci-après :
Nombre de bulletins trouvés dans l'urne : .........12
A déduire : bulletins blancs ou ne contenant pas une désignation suffisante ou dans lesquels les votants se sont fait connaître : ......0
Reste pour le nombre de suffrages exprimés : ..12
Majorité absolue : .......7

Ont obtenu :
M. Boutet Isidore ......... six voix .............. 6 voix
M. Moudat Antoine ...... six voix .............. 6 voix

--- 2e tour de scrutin ---
 Le second tour de scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l'urne : .........12
A déduire : bulletins blancs ou ne contenant pas une désignation suffisante ou dans lesquels les votants se sont fait connaître : ......0
Reste pour le nombre de suffrages exprimés : ..12
Majorité absolue : .......7

Ont obtenu :
M. Boutet Isidore ......... six voix .............. 6 voix
M. Moudat Antoine ...... six voix .............. 6 voix

--- 3e tour de scrutin ---
Le troisième tour de scrutin a donné les résultats suivants :
Nombre de bulletins trouvés dans l'urne : .........six.
M. Boutet Isidore a obtenu six voix ................. 6 voix.
Bulletins blancs ou nuls .... néant.
M. Boutet Isidore, six voix, ayant obtenu la pluralité des voix a été proclamé maire et a immédiatement été installé.
Observations :
Six membres du Conseil se sont retirés de la séance après le second tour de scrutin pour l'élection du Maire. On n'a pu procéder à l'élection de l'adjoint parce qu'il n'y avait plus que six membres présents.
Et ont signé les membres présents :
Archives deCanet
La signature du maire Isidore Boutet
Le doyen d'âge, maire :
[signature d'Isidore Boutet]
Les membres du Conseil
[signatures Xamma Pierre, Alies, Amouroux Jacques, Romeu]
Le secrétaire
[signature de Marty]


Pour résumer, on constate qu'il y a donc deux camps au sein de ce conseil municipal de Canet en 1912 :
- Celui d'Isidore Boutet, avec Pierre Xamma, François Alies, Jacques Amouroux, Jean Romeu et Joseph Marty.
- Celui d'Antoine Moudat, avec Pierre Aymérich, Augustin Malet, Joseph Henric, Jacques Brazet et Joseph Alberny.

Signatures des membres du Conseil municipal présents

Notes :
François Alies sera lui-même élu maire en 1918.
Joseph Marty, né en en 1875, est cité en novembre 1904 comme président du syndicat des grévistes alors que les ouvriers agricoles de Canet ont décidé de se mettre en grève faute de salaire suffisant.

Sources :
Texte : ADPO, 30 EDT 25
Détails biographiques :  Robert Saut, Canet en Roussillon : regards sur 3000 ans d'histoire, Canet-en-Roussillon, Les Amis du Vieux Canet,‎ 1991
Photos : Fabricio Cardenas (licence CC-BY-SA)



Cet article vous a intéressé ? Laissez-moi un commentaire ou partagez-le !

Vous pouvez aussi suivre l'actualité de ce blog en vous y abonnant
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire